JEU DE RÔLE / ACTION / AVENTURE
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [1] Feedback général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Strike
Chief of Staff
Chief of Staff
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: [1] Feedback général   Lun 26 Avr - 15:49


La première OP Roleplay Raid Commando, l'Opération "DROP DOWN" est terminée ! cheers

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont rendu cela possible :

- Ma compagne, Blood, qui a partagé avec moi le travail d'organisation de cette OP ;
- Claude Jaboulet et sa compagne, pour leur gentillesse et leur disponibilité, qui ont mis à notre disposition un terrain exceptionnel à tarif réduit ;
- Rapace qui nous a mis en relation avec Claude ;
- One Shot et sa team qui ont donné corps il y a déjà 3 ans à un milsim "hardcore" dans notre région ;
- Les équipes qui ont participé à cette première :
CONTRACTORS 83, WARMACHINES, SEABEES, AWACS, et RECONDO SQUAD ;
- Les deux vétérans du Squad GAS et MAD, qui ont tout donné pour jouer à fond leur rôle de pilotes en perdition ;
- Les leaders de faction qui ont dirigé avec talent leurs groupe :
Nico, leader des CPA30 français ; Christhor, leader des 24th MEU américains ; One Shot, leader des forces Serbes
- Tous les joueurs/rôlistes qui avaient un rôle à assumer au sein de cette OP :
One Shot / Rapace / Lurp / Scrat / Pierrot / Dynamite / Blou / Papy / Capsule / Yoyo / Lapin / Kostolom / Six / Mr Bungle
- Les membres de ma team pour leur soutien à ce projet ;

et toutes les personnes qui ont aidé, de près ou de loin, à la réalisation de ce projet !


QG des forces Serbes

Évidemment il reste de nombreuses choses à affiner, et je demande votre indulgence pour cette première, je ferai tout pour que la suivante se passe dans des conditions encore meilleures Wink

En ce qui concerne le Roleplay, nous avons constaté avec plaisir que les différents acteurs ont eu à cœur de jouer à fond leur rôle :
notamment Scrat qui s'est démené pour faire valoir la vie des pilotes en tant qu'otages, soutenu virtuellement par Pierrot qui s'est vu souffler son rôle à cause de l'impétuosité du petit rebelle. One Shot s'est imposé dès le départ comme un chef impitoyable et colérique (même si sa nature a finit par prendre le dessus) assisté par Lurp qui dans son rôle de lieutenant a durement mené ses soldats, et par Rapace, tueur efficace mais peut être un peu trop social par rapport à son personnage .
Du côté des CPA30, Blou, Capsule et Papy étaient fin prêts, même si le temps leur a manqué pour s'exprimer, et le 24th MEU n'ont pas été en reste, avec Mr Bungle qui était à fond dans son rôle de radio... sans radio !

En conséquence de quoi nous développerons cette facette avec plus de richesse pour la prochaine OP.

N'hésitez pas à formuler vos remarques, idées, analyses, c'est avec votre contribution que le Roleplay Raid Commando sera encore plus proche de vos attentes !




Je laisse la place à vos feedbacks, je posterai des photos de cette journée ainsi qu'un "Rapport officiel" sous peu.

a vos claviers !


Dernière édition par Strike le Mar 11 Mai - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rprc.forumactif.us
nico

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 46
Localisation : brignoles

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Lun 26 Avr - 17:29

ola,alors pour ma part cette première fut forte sympathique,même si celà a été rapide,c'est l'jeu ma pôve lucette!!!! ben moi j'dis merki,merki,merki,merki....bon stop là...... & surtout vite la revanche !!!! bounce bounce bounce tchuss & encore merki à tous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Lurp
AWACS
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Lun 26 Avr - 19:27

Une bien belle OP comme on les aime, surtout pour une première RPRC (c bon Strike tu peux continuer....lol)
Comment dire, ce fut un grand moment, physique et tactique, avec une touche supplémentaire de role play, surtout quand Strike est venu m'annoncer un changement d'ordre concernant le sort des pilotes !!!!! qui en plus venaient de nous mettre 400 mètres dans la vue alors que 10 min plus tôt, ils étaient à moins de 50 mètres de notre position (toujours d'après GPS, à se demande si le GPS n'était pas piraté par les services secret ricains ....)
Finalement après un court répits, et après avoir repérer un groupe de tango en contrebas de notre position, je décide de faire mouvement avec mes soldats pressés d'en découdre avec nos agresseurs qui venaient de pénétrer sur notre territoire, et de les engager.
Un accrochage tendu mais rondement mené par mes camarades, même si a priori il n'était pas du gout de certains de nos opposants.
Bravo à mes braves soldats Serbes, qui ont menés leur action sans jamais se plaindre, et ce malgré la chaleur et le stress de ne pas réussir à mettre la main sur ces p........ de pilotes, qui nous ont bien fait courir !!!!!!
Mais finalement avec un peu de chance et beaucoup de persévérance de la part de nos combattants, nous sommes tombés sur les pilotes, le premier se rend sans resistance, en revanche le second nous engage avec son MAC 11, se repli dans les bois, blesse 2 de mes gars, et finalement se rend faute de munitions.......
Une bien belle OP comme on les aime, surtout pour une première RPRC (c bon Strike tu peux continuer....lol)
Revenir en haut Aller en bas
Papy

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 48
Localisation : var

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Lun 26 Avr - 23:11

felicitation a toi Strike ainsi qu'a ceux qui t'on aidé dans cette orga , et bravos pour le concept qui selon moi a un tres bel avenir.
pour ma part je me suis regalé car j'adore le real style et role play surtout quand ils sont accompagné de crapahutage
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot



Messages : 6
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Lun 26 Avr - 23:19

en premier lieu je tient a remercier mes amis les awac's pour le covoiturage est l'invitation "guest" sur cette op comme d'hab les gars " ou vous voulez , quand vous voulez " Wink

je remercie aussi strike est tout ceux ayant participé au scénario de prés ou de loin . cheers

je remercie aussi les joueurs dans leur totalité ( les content comme les autre ) Rolling Eyes

spécial thanks a satan ( pour mon petit coup de chaud ) Wink


une bien belle journée , une chaleur omniprésente ( alors qu'on s'attendait au froid )
un scénard immersif ( pour un premier role play bravo )

-maintenant quelques moments drole:

_ une leçon de sniping au mp5

_ une belle crapahute pour aller au contact

_ une ballade en 4x4 qui finit bien

_ un finish burlesque ou j'ai failli abatre mon patron affraid


bref je vous dit d'ores est déja a la prochaine .
Revenir en haut Aller en bas
oDn

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010
Age : 34
Localisation : Cannes, France

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mar 27 Avr - 2:09

Je tiens également à remercier Strike pour tout le boulot de préparation qui a été nécessaire à cette première OP RPRC.
Chapeau bas aux rôlistes! Ce fut un réel plaisir de progresser côté Serbe malgré les changements d'azimut sans fin Smile

Vivement la prochaine comme on dit!
Revenir en haut Aller en bas
One Shot
AWACS
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 16/01/2010
Age : 45
Localisation : NICE

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mar 27 Avr - 2:19

On s'y croyait ! Le paysage y était, je me revoyais il y a quelques années...

Début qui traine, ça rame, je prends des initiatives, ça percute...trés bien !
Mon rôle étant de mener les troupes pour retrouver les Yankees, je jette un dispositif de recherche afin de quadriller la zone. Je parts avec mon "état major de campagne" en 4X4...terrain difficile...Pas d'info, les pilotes sont loin. Catastrophe: on plante le LAND, je ne peux plus naviguer si un groupe me signale un événement, je commence à être loin de mes groupes...OUF, Lurp assure.

Mon agent renseignement me fait un top sur la position des pilotes. Une poignée d'ordres aux groupes de recherche, il faut bouger, c'est parti ! Abondon du LAND avec une garde arrière devant être récupérée par un groupe qui rejoint.

Je me retrouve seul dans la verte avec mon agent de renseignement, les équipes rejoignent, Lurp a récupéré l'équipe snipe-éclaireur...Scrat arrive avec le Doc et Blood...point topo, les pilote sont à moins de 200 métres...Pas de signe des équipes resco...C'est parti, tout le monde en ligne et rattissage, je reste en arrière et j'attends les CR...Rien...Rien... C'est lourd, pas de contact, pas d'ENI...Je m'inquiète, enfin, le groupe de Lurp détecte des ENI...mais sont groupes est détecté. Que faire ? Situation figée, Roog(sniper) est décroché pour essayer de déloger les observateurs, l'équipe de Scrat déborde sur la gauche...ça accroche, enfin ! La situation se fixe...plus rien ne bouge, ça s'enterre...

Je suis loin, pas de vue sur l'action, il faut bouger:

Je suis protéger par Pierrot et Blood, Dynamite est mon Doc, elle nous accompagne...Progression ambiance vitesse, au fur et à mesure des indications de Lurp nous nous rapprochons de la zone d'accrochage. Mon petit groupe arrive au surplomb de l'action: le groupe de Lurp est fixé, le groupe de Scrat aussi...J'arrive au "gros chêne" ou un tireur isolé empêche toute progression et d'aprés ce que je comprends, empêche en plus le contact entre les groupes de Scrat et de Lurp...

Une fois l'élément hostile neutralisé (au MP5) je fais le point et réorganise les forces, un grand nombre d'ENI ont été éliminé, nous avons perdu trois hommes. Là, j'ai un gros doute, et si ce groupe était là pour nous "distraire" ? Nous ralentir et permettre à un autre groupe resco d'exfiltrer les pilotes...en effet pendant cet accrochage, pas de point sur leur position et le temps est passé...

Aller, on percute, mon agent rens m'indique l'azimut de la position des pilotes...Ils sont loin, trés loin, 400 métres en topo, avec un relief tel que là, cela peut vite devenir trés long. Je réfléchis et je suis presque certain que les pilotes sont avec les américains car nous n'avons rencontré que des FS français...Il faut droper !

Une poignée d'ordres: Lurp améne ses gars à la poursuite dans l'azimut, version shuss kéké et rapide, moi je prends un groupe commandement pour sortir le 4X4 de l'endroit merdique ou il est planté et ainsi avoir un moyen rapide de poursuite et empêcher l'exfiltration.

Aprés une grosse galère, le 4X4 est dispo...On fonce, Lurp est sur les traces des pilotes...Pas d'info sur les FS US...Je me pose sur une position d'observation: Horreur ! Mon agent de renseignement m'indique que les Yankee progressent dans un talweg...il les suit, mais je crois comprendre qu'ils peuvent être une menace pour le groupe de Lurp. J'envoie Pierrot et Dynamite pour le renforcer...puis ça traine...Roog est volontaire pour y aller au Gaz Gun...C'est parti ! Je reste en observation avec Blood qui me sert de radio GDC...Pierrot, Dynamite et Roog progressent, je crois qu'ils vont faire une tenaille avec Strike sur les FS...mais là, mon agent rens (STRIKE) me confirme la position des US...Ils sont au dessus du trinome ! Je percute: je sors mon gaz gun, (j'ai refilé mon aeg à Rapace qui était en rade) et je fonce comme un damné ! J'arrive au dessus du talweg indiqué par Strike, j'ai eu le temps le prévenir Roog qui a déjà rebroussé chemin...Je stoppe: incroyable, je vois un ENI planqué...Il me prend pour un copain à lui, ça ne dure pas quand il voit que je le braque (trop loin) et que je me protège derrière un arbre (plus gros que moi: fait rare selon Mr Bungle). Et là c'est le drame: 4 FS américains sont là, je suis avec mon USP et Roog avec son glock de l'autre coté du talweg...Strike arrive au dessus mais il est aussi compromis...C'est chaud, je suis pris à parti, je ne peux plus bouger de derrière mon arbre, je n'ai qu'un chargeur...putain je me sens seul...je gueule comme un ane à Pierrot et Dynamite de se sortir les doigts pour venir nous appuyer...Deux FS s'approchent, ils me fixent derrière mon arbre...J'envoie deux coups...Ils baissent les têtes. Je tire encore trois fois, il y en a un qui n'attend que ça que je sorte ma tête...ses copains progressent...plus grand choses dans le chargeur, que faire ? Je me décide: je sors et à l'assaut sacrifice supréme ! je passe à gauche de l'arbre, arme de poing tendu, et là l'ami Roog engage au Glock: les US tournent la tête et un fait l'erreur, il se lève. Je ne vois que lui: un grand en woodland avec un sac patrouille clair, je me fige et lui claque deux coups: touché ! Un autre se retourne, putain j'suis mal, je lui envoie trois coups, culasse en arrière: je suis méga mal ! Je recule et là j'entends une rafale d'aeg: Pierrot ! Enfin !
Il les fixe...J'ai le temps de me replanquer derrière mon "gros" arbre...ça tire...ça tire...Je me décide il faut que je bouge, plus de munitions, la mission n'est pas fini, je dois encore gérer le groupe Lurp: choper ces putain de pilotes...Je dois courrir. J'attends une nouvelle rafale de Pierrot et c'est parti, un petit sprint: je suis hord porté allongé au sol.

Deux minutes, les quatre FS sont détruits...Ouf. Rassemblement, on fait le point et on rejoint Blood sur le PO...Contact avec le groupe de Lurp qui traque les pilotes, maintenant nous savons qu'apparement ils n'ont pas été récupéré par les FS. Et là: Contact ! Scrat me rend compte qu'ils ont logé les pilotes. Le premier se rend sans probléme mais le second resiste...Il blesse deux soldat serbes avant d'être à cours de munitions. Il est finalement pris et ramené au point de rassemblement: mission accomplie !

Voilà pour la partie "romantique" de l'affaire.
Pour moi une trés belle OPé milsim, pour le futur, pas mal de réglages à faire (déplacement, transmissions et comportement).
En effet, pas facile de se mettre dans le pesonnage, en effet j'aurai du être plus "intrensigeant", mais j'avais peur que cela soit mal pris...et d'ailleurs vu certaines réactions (cf certains feedback), j'ai peut être bien fait.

Bravo à Strike pour le scénar, perso je trouve que tout était clair, pas d'ambiguïeté quand on avait lu les régles...

Maintenant ma note perso:
Il y avait le MILSIM, maintenant il y a le RPRC: Implication et abnégation. Il n'y a aucun mal à poser des questions quand on ne comprend pas, par contre si l'on accepte le jeu, la moindre des choses est de se renseigner et de s'adapter (théme tactique, tenue, motivation...)

Sur ce, je pense que j'ai été trés long sur ce coup, donc: A LA PROCHAINE !
Revenir en haut Aller en bas
Vinpaco
RECONDO SQUAD
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mar 27 Avr - 13:45

Merci pour vos feedbacks et impressions...Merci STRIKE pour avoir accouché du RPRC.
Je n'etais pas à vos côtés mais j"ai beaucoup pensé à vous.
Merci OS pour le CR...haletant le collé serré avec le gros z'arbre! On a envie de debouler de nul part pour te faire un bon appuis feu...
Je scrute la suite en ésperant vous preter mains fortes pour la prochaine.
Félicitations , What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Christhor
WARMACHINES
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mer 28 Avr - 10:19

A mon tour d'abord je remercie Strike car sans lui ça n'aurait jamais était possible ,
La seule choses les désistements au dernier moment c'est la galère

10H20 arrivée sur zone équipés avec mon squad de Marines
10H30 prise en compte de la position de la balise demarrage de infiltration et ceux à travers des rivières sur à peu pres 10Km ça rafraichit.
13H00 nous arrivons près du QG serbe à env 2km visibilité des personnels Serbes, Nous prennons la position des pilots qui nous communiquent par radio qu'ils ont abandonné la position de la balise et se cachent nous leur ordonnons de nous rejoindre à couvert dans le lit de la rivière.
14H00 toujours pas de pilotes au point de RDV mais des Serbes echange de tir et mise hors de combat du squad de Marines.


En tout cas magnifique terrain
@ Lurp et oui les ricain ont piraté les GPS lol! lol!

Meci encore @ tous .....
See Ya

End transmission Master Sergeant CHRISTHOR 24TH MARINES
Revenir en haut Aller en bas
Eirosenin

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mer 28 Avr - 18:52

Une OP vraiment géniale mais d'avantage Milsim que RPRC à mon avis. J'ai aimé ce changement de tache avec des patrouilles même s'il va falloir travailler certains points. J'avoue avoir été déçu par l'absence de rôle même minimal ou de fiche de personnage pour les joueurs sans rôle prépondérant.
Par contre un point m'ennuie beaucoup. C'est l'éloignement du côté performance du groupe par le roulement des rôles ainsi que l'absence de briefing sur les joueurs : leur rôle-play, rôle et grade dans l'histoire. J'ai eu l'impression de partir comme un poulet sans tête.
Enfin bref j'ai enfin pu acheter une tenue OD-kaki qui m'a beaucoup plus et qui je pense collé au personnage du troufion d'une armée pas super équipée. C'est dans se registre que je me suis aussi étonné sur le choix de certain joueur pour des tenues "serbe" avec des CIRAS très US ou des gilets tactiques noir très SWAT.
Mais bon c'est aussi une première dans le genre et je salue le travail de tout les organisateurs et surtout la personne qui nous a dégoté ce terrain de malade. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gas

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Feedback et Rapport Pilotes US   Jeu 29 Avr - 10:14

Bon alors voilà, une partie très sympathique, un terrain comme je les aime (j'ai eu le temps de le visiter de long en large).
Pas eu énormément d'action pour ma part, mais que des bons moments, et des coups d'adrénaline habituels.

Petit compte rendu de la partie vu par les pilotes :
Nous somme déposé dans la forêt en terrain inconnu avec une carte pour nous aider, et avec pour objectif d'échapper au troupes Serbes, et d'entrer en contact avec l'équipe de secours américaine. Pour commencer on décide de rentrer loin dans les terres, mais on se plante un peu dans le repérage, et on se retrouve en fait sur le village d'Amiral (voir carte ci-dessous, on change donc radicalement de cap pour longer discrètement les piliers électriques.

Depuis 9h on contacte les américains, sans réponse, et sans savoir si ils avaient notre position. Nous ne savions pas non plus vers quelle heure les serbes trouverai notre traçage GPS. Autant dire que ce premier tronçon s'est fait en progressant lentement, et avec vigilance, en pensant à chaque seconde qu'on pouvait tomber sur des serbes. Bon à 10h30, on s'arrête, et dans le silence on perçoit voix, bruits de voiture et de mouvement droit devant nous. On fait marche arrière, au point B, sur une position assez élevé, et là on commence à voir tous les mouvements, alliés comme ennemis. C'est l'heure du saucisson et du Vin, on s'installe tranquillement, et on mange en vous regardant manoeuvrer. Bon au bout d'une demi heure, on repart, car visiblement, un groupe d'homme s'approche de nous, ennemi ou allié ? Dans le doute on s'en va.

ATTENTION petite erreur sur la carte, entre le point C et D, on passe par le Bassin en haut de la colline, après un gros passage à découvert. C'est à ce moment qu'on s'aperçoit qu'on est en PLEIN dans la zone ennemi et que sa grouillait de méchants. Multiples contacts visuels, on se planque, on avance, etc ... jusqu'à atteindre le lit de la rivière, ou les combats commencent entre Serbes et Français. Pris entre deux grenades et trois rafales, mais toujours sans être repéré on traverse en plein champ de bataille, en rampant. On entend même les ordres donnés par les chef de groupe. Notamment : "bon selon la balise ils ont bougés" : Alliés ou Ennemi, on sait pas, donc caca dans la culotte et on se dépêche de rejoindre le point D, qui se situe (nous ne le savions pas) juste au dessus du QG serbe. Observation à l'oeil nu (j'ai oublié mes jumelles) et là contact de Chirstor, donc la radio est défectueuse. Bon un point positif. Mais visiblement ils arrivent par la rivière, du coté opposé de là où nous somme. Pas question de retraverser les lignes ennemis, surtout qu'ils doivent nous chasser ; en priorité on se sauve et on recontacte les américain plus tard. On avance par tranche de demi heure, jusqu'au point I, ou on aperçoit 6 hommes traverser le champ vers nous. Ennemi : c'est sûr. On Abandonne la balise, et on fonce de l'autre coté du champ, pour essayer de retrouver l'équipe d'extraction, et la rejoindre sur leur position.

1h de marche plus tard, mon coéquipier à bout de force décide de se reposer et de rester en arrière. Je continue seul. Quand Christor me dit qu'ils sont sous le feu ennemi, je comprend que la fin est proche. Je fait marche arrière pour récupérer le gaz de Mad (Pas très real tout ça) et je tombe nez à nez avec l'ennemi qui fait prisonnier mon pote. J'en blesse un, et détale comme un lapin dans la forêt. Je trouve un position surélevé, les attend, en blesse un deuxième, et là, plus de munition. Fin de la partie pour moi, je me rend.

A très bientôt

Revenir en haut Aller en bas
Vinpaco
RECONDO SQUAD
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Jeu 29 Avr - 13:41

...t'as abandonné ton équipié! Sad
Merci , j'attendai ton feedback avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Strike
Chief of Staff
Chief of Staff
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Jeu 29 Avr - 17:07

Merci pour vos feedbacks, et en particulier à ceux qui nous ont gratifié d'un vrai CR minuté ! ça fait plaisir de découvrir l'action sous des angles différents.

@ Eirosenin, c'est vrai que les rôles n'ont pas été largement distribués sur cette première, et que de nombreux joueurs n'ont pas eu de rôle précis à jouer. Mais c'était volontaire : l'idée était déjà de tester le concept, ce qui nous a d'ailleurs permis de visualiser les choses à faire et à ne pas faire concernant l'interaction des rôles.

Nous avons tout de même distribué 18 rôles répartis sur 3 factions, dont 6 rôles majeurs dont dépendaient l'évolution du jeu ! Mais il est prévu, pour la prochaine, que des rôles soient plus largement distribués, qu'ils soient importants ou secondaires, de manière à ce que tout le monde se sente impliqué dans la facette Roleplay !

Je vous invite d'ailleurs à lire les "Ordres de mission" de chaque faction dans ce forum : FACTIONS.

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
http://rprc.forumactif.us
Gas

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Jeu 29 Avr - 17:59

Vinpaco a écrit:
...t'as abandonné ton équipier! Sad

Non en fait j'aurai du préciser, il s'est arrêté, et n'a plus voulu continuer. Donc considère qu'il était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Strike
Chief of Staff
Chief of Staff
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Ven 30 Avr - 20:08

Rapport de Marko "Strike" Vetchý
Opérateur Radio au service de Miroslav "One Shot" Lokar, leader des forces Serbes.

08h00
Un premier passage, puis un second ; il n'en aura pas fallu un de plus pour que nos missiles ne soient lancés à la poursuite des Yankees. Olav commanda deux tirs successifs, qui touchèrent leur cible avec une rapidité déconcertante. Les Russes ne nous avaient pas menti...

08h30
Des soldats plus à l'ouest de notre position nous informent que les pilotes ont réussi à s'éjecter. Contact radio avec One Shot, chef des forces Serbes : il décide de réunir toutes les forces en présence pour lancer une traque. Il nous donne l'ordrer de le rejoindre immédiatement sur la base.

09h00
Au volant du véhicule de commandement, avec Blood et Dynamite à bord, je récupère Roog, Head, et Scrat alors que le chef hurle son impatience dans la radio. Nous arrivons sur base à un train d'enfer et descendons du véhicule au milieu d'un groupe de soldats affairés autour de One Shot. Il nous accueille, partagé entre la colère dûe à notre retard et la joie que nous ayons abattu cet avion. Lurp, son second, nous explique qu'ils ont déjà déployé des groupes en position haute afin d'acquérir des points de vue efficaces. Je lui confirme que les pilotes se sont éjectés, et que nous les avons vus descendre sous leurs voiles. Je lui indique la direction dans laquelle les pilotes sont susceptibles de s'être posés.

09h30
One Shot organise le mouvement des dernières unités et prend place dans le Land. Dynamite est équipée de la mitrailleuse, Blood de son G3, et nous partons à la recherche d'un point haut. Mais la piste se révèle vite être un chaos plutôt qu'autre chose, et One Shot est contraint de prendre le volant devant ma maigre expérience sur des terrains aussi accidentés. J'en profite pour faire mon job de radio et coordonne les groupes en fonction des ordres de One Shot. Nous dessinons une boucle et redescendons vers la base sans avoir pu trouver de point de vue satisfaisant.

10h00
Nous poursuivons vers la cote 739, pendant que je me démène pour acquérir la fréquence de la balise d'urgence des pilotes. Nos missiles sont peut être de dernière génération, mais nos appareils de détection radio sont des morceaux de ferraille à moitié inutilisables. Peut-être que dans une trentaine de minutes j'arriverai enfin à quelque chose... Ici aussi, la piste se fait difficile, et après avoir manoeuvré avec brio pendant près d'une heure, le sort se retourne contre nous et le command-car se retrouve bloqué. Nous sortons pour évaluer les dégâts, et je me mets à l'écart pour affinner mes réglages.

10h30
Soudain c'est l'effervescence dans ma tête : 200 mètres ! Si j'ai pas merdé, les pilotes sont à 200 mètres ! Ca semble tellement incroyable que je vérifie une dernière fois mes paramètres, avant de courir vers mon Commandant : ausitôt, il commande aux groupes de se diriger vers nous. Nous nous situons sur la carte, transmettons la position au groupe de Lurp, et partons dans la direction indiquée par le récepteur ; je lui emboîte le pas, alors que Blood et Dynamite vont rester sur place pour diriger les autres vers nous. Nous parcourons un bon dénivellé qui nous met hors d'haleine, et débouchons sur une piste de quad sur crête. Aidés par le récepteur, nous descendons la piste en silence, dans l'espoir d'entendre nos ennemis... je jette un coup d'oeil au récepteur, pour me rendre compte que nous partons à l'opposé de nos cibles ! Nous rebroussons chemin, et remontons vers le sommet. Le dénivellé est tellement conséquent que nous ne progressons que de quelques mètres sur l'objectif, qui se déplace certainement lui aussi... Nous décidons de ne pas trop nous éloigner de l'azimut principal, pour retrouver rapidement les autres.

11h00
Lurp arrive sur la piste, et je décide de le rejoindre pour les ramener à notre position. Je laisse One Shot sur la position, remonte la piste et arrive sur une plaine à découvert, avec un pré à droite et un sommet rocailleux à gauche. J'indique à Lurp l'endroit, mais il m'annonce qu'il vient de trouver One Shot. Je rebrousse chemin et les rejoint. Lorsque j'arrive, Lurp est accompagné de Pierrot, Alex, Rapace, Roog et Head. Je refais un point balise, et je découvre avec stupeur que les pilotes sont quasiment au même endroit ! Ils sont montés sur une soixantaine de mètres, droit dans la pente. J'indique à Lurp l'azimut à suivre ; il déploie son groupe en ligne et ils s'engagent à la poursuite des yankees. Je lui confie le récepteur pour qu'il soit guidé dans son déplacement.
One Shot et moi stationnons au même endroit dans l'attente du groupe de Scrat, qui peine à nous rejoindre. Nous regrettons de ne pas avoir d'eau sur nous, le soleil tape et les aller-retour nous ont beaucoup deshydraté...

11h10
Scrat nous contacte : il est sur la piste. Je refais le même mouvement que précédemment, et rejoint le groupe peu avant la zone de découvert. Je retrouve, Scrat, oDn, Sixpack, Tombstone, Eirosenin, Satan et Henri. Je demande de l'eau, qu'Eirosenin me fournit aussitôt. J'indique à Scrat la direction à suivre pour rejoindre Lurp. Il transmet la conduite du groupe à oDn, me demandant à voir One Shot : il affirme avoir une communication importante à lui faire. Pendant qu'oDn part retrouver Lurp, Scrat et moi redescendons la piste en direction du Chef. Arrivé à la flaque, je prend la bifurcation à droite, je suis deux courbes, et … pas de chef. J'arme mon fusil, j'indique à Scrat que la situation est anormale. Il ne semble pas comprendre ce que je lui dit et reste détendu, debout au milieu du chemin. Je ne veux pas perdre de temps à être plus explicite, j'imagine que mon attitude va l'inciter à épauler lui aussi et à surveiller ses arrières. J'avance, plié en deux, au ras du sol, et alors que je m'attend à découvrir les cheveux blonds du chef, je vois la nuque brune d'un soldat adossé à un arbre : c'est un des pilotes ! Je fais signe à Scrat et lui communique l'info : « Un tango à 12h! » il me sourit, moqueur, du genre « »oui oui c'est ça! tu me fais quoi là ? » je pousse un juron entre mes dents, dépité par tant de désinvolture alors que nous sommes à 2 mètres de l'objectif, et je décide de m'approcher du tango en question. Un pas, encore un autre, le gars n'a rien entendu, il n'a même pas bougé, mon doigt se pose sur la détente, je serre la crosse contre mon épaule, je fais un petit pas de côté pour ouvrir mon angle, et je découvre... le profil du chef, bandana sur la tête, qui attend patiemment qu'on arrive ! On etait à deux doigts de la catastrophe ! J'indique à Scrat que tout est clair, que je me suis planté, et nous arrivons sur le chef qui engueule Scrat : « putain mais on t'entend à des kilomètres! » Bah moi qui pensait qu'on avait été discrets... on lui propose de l'eau, et je pense que dans quelques minutes il sera temps de refaire un point balise. Mais c'est Lurp qui a gardé le récepteur, et il ne connait pas la manip...

11h20
One Shot me demande de retrouver le groupe d'oDn, et de le lui ramener : il préfère avoir un groupe à disposition pour stopper les pilotes si, chassés par le groupe de Lurp, ils decidaient de redescendre vers lui. Je demande l'autorisation de rejoindre Lurp pour refaire le point balise. A contrecoeur, One Shot accepte. Pas facile de laisser partir son opérateur radio avec le groupe de chasse. Pas très logique de vouloir le faire d'ailleurs. Mais c'est moi qui sait faire tourner ce foutu récepteur, je pars donc en direction de Lurp. Je suis la piste jusqu'au découvert, ou je retrouve oDn : je leur indique où rejoindre One Shot, et je file dans la pente. Lurp me transmets le récepteur, je fais mon point balise. Mais rien, c'est le calme plat, le récepteur semble ne pas réagir. Je bouge les potards, je déconnecte, je recâble, rien y fait. Puis Rapace, qui était parti en avant, fait des signes au groupe, tout excité : ENI en vue ! Branle-bas de combat. Roog, Alex, Lurp se regroupent contre Rapace qui leur indique ce qu'il a vu dans sa lunette : un opérateur ennemi, drapé dans sa guillie, semble les observer. Qui a vu qui en premier, difficile à dire. Mais ce qui est sur, c'est qu'ils connaissent notre position. Malheureusement, nous ne sommes pas à portée de tir. En tous cas, si guillie il y a c'est qu'il ne s'agit pas de nos pilotes. Ce qui est curieux, c'est leur tenue : des Français ici, c'est plutôt inattendu. Mais la coalition est prête à tout pour nous stopper, et ça c'est pas vraiment nouveau.

11h30
Je rallume le recepteur, je teste une nouvelle fois : miracle, ça fonctionne ! Les pilotes sont redescendus, légèrement vers la droite, d'une soixantaine de mètres, en direction des ENI... Je préviens Lurp ; nous rebroussons chemin et le groupe infléchit sa trajectoire en conséquence, vers le découvert. Horreur ! Alors que je suis à la lisière, je vois Roog, Rapace, et Alex en plein dans l'axe de vue ennemi : je leur crie de rentrer dans le bois, mais c'est trop tard. Ils nous ont vu faire mouvement vers eux. Si on voulait les surprendre, c'est foutu...
Lurp décide de presser le pas et de les prendre de cours. C'est alors que Scrat annonce à la radio être en chemin pour nus rejoindre ! C'est vraiment pas le moment d'avoir quelqu'un à attendre... et si il nous rejoint en ligne droite, il va passer par le découvert et se faire allumer ! Je décide de lâcher le groupe pour rejoindre Scrat et ne pas le laisser seul sans info. Je traverse le découvert, bien visible, pour montrer aux ENI que je décampe. Peut être qu'ils seront perturbés par ces infos contradictoires... Je retrouve Scrat sur la piste, dans la zone précédant le découvert. Je lui indique la situation, et je décide de contourner la position ennemie par le petit bois de taillis ; il va de la piste au bassin, et va nous mener en toute sécurité à côté de la position ENI. Après avoir informé par radio de notre entreprise, nous courrons a toute force jusqu'au bassin. On manque de perdre la moitié de notre équipement à cause de la densité inattendue de ce bois de ronces, et on arrive, à bout de souffle, mais indemnes, derrière le bassin.

Nous poursuivons prudemment jusqu'au pied de la position ennemie, cote 759. En contrebas, Roog et Head sont postés, mais sont pris à partie. Scrat et moi, d'un bond, franchissons les derniers mètres, pour nous coller à un talus qui nous protège des feux ennemis. Nous savons que de l'autre côté, le groupe de Lurp ouvre ses feux sur la position ; le moins qu'on puisse dire, c'est que notre situation est des plus avantageuses. Sûrs de nous, nous ouvrons le feu sur l'ennemi : le premier, mis hors de combat par Scrat, est un Doc imprudent qui lui offre son flanc gauche. Alors qu'il se réaprovisionne, je descend le commando qu'il soignait. Soudain, scène surréaliste : un ennemi braque Scrat et lui intime l'ordre de se rendre ; Scrat le nargue en lui disant de tirer ; le gars refuse, et décide de se rendre, incapable de tirer. Peu après, un tango tente de nous déborder par la gauche, je me déplace pour le stopper, il réplique, je me jette à terre et roule vers le talus pour me protéger. Il s'est aussitôt reculé et entre dans le bois. Je gueule pour prévenir Roog qui vient de me rejoindre alors que Scrat est descendu appuyer Head. J'en ai pris un dans l'épaule droite, je lui donne mon fusil et je sors mon backup pour faire feu en même temps que lui ; et de trois.

On s'adosse au talus, on fait le point sur les munitions « t'as plus de batterie » me dit Roog... (merde, encore !). On graille les chargeurs, je finis alors que Roog surveille la position : « eh c'est quoi ce qui vient, c'est à nous ou quoi ? » Je lui demande « ya du motif camo ou c'est uni ? » « Je sais pas, j'ai pas vu, il s'est planqué derrière le bosquet, là » Je regarde, je vois un camo, je sais pas lequel, mais c'est pas du vert : « tango tango ! » Alors que le gars est sorti de son bosquet, s'approchant de nous, Roog se lève, pointe son backup, hésite une demi seconde de trop, et lui en claque 3 ou 4 alors que le gars fait déjà demi-tour pour se planquer. Roog tempête, sûr d'avoir visé juste, puis on se lève ensemble, on arrose, et le gars est hors de combat. Scrat et Head se démerdent bien de leur côté, personne ne les déborde.

One Shot, après avoir rejoint Lurp avec Dynamite et Blood, nous prévient par radio qu'un tireur isolé l'a fixé et qu'il leur est impossible de s'en défaire ; ayant nettoyé la position, on décide d'y prendre pied et de progresser jusqu'au sniper. Roog, Head, Scrat et moi progressons, prudemment, lorsque l'on apprend que la situation est clarifiée. Je demande à Head de compter les morts ennemis ; il me rapporte 6 morts et 2 blessés. Nous sommes rejoints par Rapace et Satan. On se pose pour se réhydrater, en attendant d'être rejoints par Lurp et One Shot. Satan, notre medic, soigne les blessures légères. Soudain, c'est la panique : nous sommes de nouveau sous un feu nourri, les billes rebondissent dans tous les sens, tout le monde est à couvert sauf scrat qui reste assis au milieu ; je lui hurle de se foutre à couvert ; « mais je suis à couvert » « non, putain t'es pas à couvert là, allonge toi, reste pas assis, tu vas t'en prendre un ! Va dans le talus allez, allonge toi ! » Il finit par s'allonger, puis le feu est stoppé.
C'est allors que Rapace se lève, suivi de Satan : fausse alerte, c'etait un tir ami !
Je gueule pour demander à ce qu'on identifie avant de tirer ; on me rétorque que c'est nous qui avons ouvert le feu en premier ! Et le reste de mon groupe : « ah oui, c'est Rapace qui a tiré vers la plaine pour tester son gun » Eh oui, les serbes sont pas super disciplinés... ça a failli coûter un groupe de combat cette connerie.


12h00
Nous comptons 2 tués, plusieurs blessés, mais le groupe ENI semble annihilé. On ne va pas trainer dans le coin pour vérifier, l'objectif c'est de nouveau les pilotes et ils ont surement dû profiter de cette bataille pour filer. Dommage, ils devaient pas être bien loin...
Je refais un point balise : ils ont bel et bien tracés ces enfoirés ! Ils nous ont mis 400 mètres dans la vue à vol d'oiseau. Au moins 600 mètres à parcourir, au minimum... autant dire qu'on les a pas à notre pogne. One Shot décide d'envoyer tout le monde vers cet objectif, à l'exception de Roog, Pierrot, Dynamite, Blood et moi, réquisitionnés pour remettre le command-car en service. Les 5 partent devant, je m'attarde auprès des morts pour m'assurer qu'on a rien laissé sur eux qui puisse être utile : leurs munitions sont incompatibles, leur équipement ne vaut pas mieux que le notre ; je fouille quelques poches pour voir si j'y trouve quelques infos qui pourraient nous servir, mais sans succès. Malins, ces Français.
Lorsque je me décide à rejoindre mes camarades, c'est peine perdue : ils sont déjà loin. Par radio, je les informe de ma situation : on me dit de rester sur place, qu'ils viendront me chercher lors du retour du véhicule.

12h30
Je me suis posté en contrebas de la piste qui mène du bassin à la route principale. Je me suis alimenté, à défaut de pouvoir m'hydrater, et j'attend la venue du command-car. Je fais un point balise, et situe les pilotes à la lisière de la forêt située derrière la base. Ils ont juste suivi la limite du découvert qui s'étend devant la base. J'informe Lurp de la situation.

13h00
Je fais un rapide point balise. Les pilotes ont parcouru 200m en longeant la forêt. Je contacte Lurp et lui transmets les infos. Il me demande où je suis, je lui fait signe du bras, nous sommes en vis-à-vis. Il me demande si j'identifie 4 unités en déplacement dans le dévers entre lui et moi ; je me rapproche prudemment, et je lui fais signe que oui. Mon coeur bat à tout rompre : c'est du ricain ! J'ai à 40 mètres au-dessous de moi le groupe de sauvetage US, qui déscend le vallon sans la moindre méfiance, en toute tranquillité. C'est presque incroyable : pas d'appui, pas de surveillance, on dirait une promenade dominicale. Rock'n Roll, comme ils disent... Je descends encore de quelques mètres, et lorsque j'arrive au dernier arbre avant le découvert qui précède le bois, ils arrivent à sa bordure ; si je fais un pas de plus je suis mort. Et d'ailleurs, je viens de me griller : le dernier de la file, que je croyais inattentif, s'est retourné, et a fait un simple pas de côté pour se dissimuler derrière un tronc. Aucun doute, il me surveille. Si je fais un pas de plus, je suis mort. Je demande au command-car si ils arrivent : ils me répondent par l'affirmative. Je m'en réjouis, ils vont pouvoir passer la piste qui longe la position de l'arrière garde, et allumer au passage.
Mais le temps passe, et après deux fausses alertes je dois me rendre à l'évidence : ils ne viendront pas. Je décide de faire un crochet par la gauche et je me rapproche de la dernière position de celui qui me surveillait : ils ont disparu, à travers le bois qui descend droit sur la rivière.

13h30
La balise indique un déplacement de 20 mètres, légèrement en retrait du point précédent.
Rien de bien conséquent, ils ont du faire une petite pause. Quand à la mienne, elle est finie : après que je lui ai indiqué ma position, et celle des ENI, One Shot m'a intimé l'ordre de les suivre jusqu'à la rivière, et de les accrocher à ce niveau pour permettre à un autre groupe de les prendre en tenaille. Je me jette donc dans la descente, en priant pour qu'ils ne se soient pas embusqués.
Je file jusqu'au bas du vallon, et je sors prudemment du bois : au détour d'un buisson, je vois un tango, bras nus, face à ma position, assis de l'autre côté de la rivière. Ses camarades sont répartis à quelques mètres de lui, de manière désordonnée, sans rôle précis, ça ressemble plus à une partie de pêche entre potes qu'à un groupe de S&R... mais l'uniforme ne trompe pas : c'est bien des Marines du 24th MEU, venus chercher leurs potes. J'hésite à accrocher, je suis loin, me rapprocher donnerait l'alerte, ils risquent de se disperser. Je fais état des lieux au chef, qui répercute sur son groupe de combat. Roog, Pierrot et Dynamite n'arrivent pas, alors que la pause semble terminée : je décide d'entrer en jeu et me lance dans le découvert qui me sépare d'eux, arme au poig ; le premier tango, allongé, tourne la tête vers moi, je demande pas mon reste et trace vers le droite pour me mettre à couvert. Curieusement, de leur côté, pas de réaction : soit j'ai rêvé et ils ne m'ont pas vu, soit ils sont occupés par autre chose...


14h00
Le groupe a fait un léger mouvement vers le droite ; j'ai commencé à les reprendre en chasse, lorsque des coups de feu éclatent à ma droite : ça y est, le groupe de Roog est au contact ! Je fonce vers le groupe, qui a pris un peu de distance avec moi, ils sont dans la rivière, sur ma droite, je lâche deux rafales, et c'est un feu nourri qui m'est envoyé en retour ! Je me jette à terre, j'en prend un à l'épaule droite, je suis pas à couvert du tout, ils vont venir m'achever, je dois fuir ! Je me relève, je cours sous les sifflements du feu ennemi, je saute dans la rivière et je la remonte juqu'à un coude qui me premet de prendre position. J'attends quelques secondes, lorsque je m'aperçois que personne ne m'a poursuivi. Trop occupés par Roog et les copains ! Je redescend vers eux, et j'en trouve deux dos à moi. Je fonce, je tire sur un grand allongé, qui est descendu par Roog avant que mon premier tir ne le touche. Je pars sur ma gauche, contre un petit grillage, pour voir qu'un sniper est assis au bord de la rivière, face à moi, prêt à faire feu ! Je me lève d'un bond, backup en main, je fonce vers un bouquet dense d'arbustes fins qui nous sépare et qui l'empêcheront de me toucher; je me décale à droite, le crible sans le toucher alors qu'il lève son fusil sans viser : boum en plein dans le genou droit ! Je m'effondre, je tente de le descendre avant qu'il ne puisse réarmer, et c'est finalement pierrot qui me tire de ce mauvais pas en finissant le boulot.

14h30
On fait le bilan de l'échange, pas de morts de notre côté, quelques blessés, heureusement le Doc est là et peut nous remettre sur pied. Les 4 Marines sont morts, on ne sait pas si un autre groupe rôde dans les parages, mieux vaut bouger. C'est quand même curieux qu'ils se soient calés dans cette rivière, qui les rendait plus vulnérables qu'autre chose. Peut être que les pilotes étaient en train de les rejoindre... ça fait un point de rendez-vous assez facile à trouver. Il est temps de faire un nouveau point balise... bizzarement, ils ne sont pas loin de leur point précédent : à 20 mètres à peine. J'informe le groupe de chasse de la situation, mais on m'indique qu'un pilote est capturé ! Je ne comprends pas pourquoi seulement un pilote est pris, il sdevrait être logique qu'ils restent ensemble : en demandant plus de détails, j'apprends que le navigateur s'est rendu. L'épuisement aura eu raison de lui...

15h00
Le second pilote est capturé ! Je file vers Scrat, qui braque le premier pilote, alors que de la rivière émerge Lurp, qui tient en respect le second pilote, encadré par Dynamite, suivi par Pierrot, Alex, et Rapace. Finalement, ça va nous faire deux beaux prisonniers, de quoi faire plier l'OTAN, qui nous malmène depuis bien trop longtemps. On remonte la faible pente d'herbe verte qui nous ramène à notre base ; en haut de la butte, près des véhicule, c'est un groupe de combattants fatigués, mais heureux, qui nous accueille par des rafales de joie et des hourra.... Une rude journée, qu'on aura plaisir à se raconter encore longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://rprc.forumactif.us
oDn

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010
Age : 34
Localisation : Cannes, France

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Ven 30 Avr - 20:41

Alors ça mon Strike, c'est du feedback! Smile
Quel plaisir de te lire!
D'ailleurs ça m'a permis de comprendre un peu mieux ce qui se passait "back-stage" car sous le feu de l'action, les ordres et les instructions se chamboulent un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Vinpaco
RECONDO SQUAD
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Sam 1 Mai - 0:51

...Merci
Revenir en haut Aller en bas
Scrat
RPRC Scenarist
RPRC Scenarist
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Sam 1 Mai - 3:04

This is It !!! comme dirait Jackson Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dynamite
RPRC Advisor
RPRC Advisor
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mar 25 Mai - 23:32

Une journée forte en émotions

Beaucoup d'adrénaline et des sensations différentes qu'en airsoft.
Le parcours en Land y est pour beaucoup, mais aussi la distribution des rôles, le scénario, il y avait vraiment quelque chose d'immersif dans cette première partie Rprc.

J'ai adoré preparé le rôle du Doc, c'est toujours un plaisir d'avoir un rôle de personnel soignant sur une op, et là c'etait encore mieux, même si au final j'en ai peu profité sur le terrain. Les déplacements sans aeg sont nettement simplifiés, ce qui permet d'être ultra operationnel pour une intervention. Malheureusement j'ai aussi constaté l'handicap que cela pouvait devenir lors d'une confrontation où le doc est censé rester neutre, sauf si il doit se défendre. C'est ce qui m'a fait dépendre d'un de mes camarades armé lors de l'attaque surprise à la rivière, et a bien failli causer la perte de Strike. Je pense qu'il faudra insister auprès des joueurs afin qu'ils ne considèrent plus le Doc comme un personnel combattant sur qui compter pour un appui-feu.

Le coup du véhicule sur le terrain, c'etait tout simplement génial.
Meme si ca a mal fini pour le véhicule en question... Mais cette frousse que ca m'a foutue, je l'ai encore dans le ventre, beaucoup d'adrenaline. Comment oublier le moment où Blood et moi etions à l'arrière et que, tandis que Strike et One Shot etaient dehors, le land a commencé a glisser dans la pente... Puis les passages dans les sous bois, la 249 en joue à la fenetre. A refaire c'est certain, mais plus jamais sur ce type de terrain, trop dangereux.

D'une manière générale, je le souligne encore, le scénario etait vraiment sympa. La façon dont il nous a été présenté aussi. Les protagonistes de même. L'implication des joueurs faisait plaisir à voir. Les abandons ont été moins plaisants, les problèmes de touches également. C'est un fléau dont on ne se separera pas de si tôt.

Si je dois y voir un point négatif, ce serait la durée. C'etait la première, la partie "test" et ça a bien accroché je crois. les prochaines sur 2 jours seront carrément au top.

Bravo à tous, et vivement la prochaine! drunken


Dyn'
Revenir en haut Aller en bas
Strike
Chief of Staff
Chief of Staff
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mer 26 Mai - 19:58

Je dirais pas que je guettais ton feedback, mais presque ! Very Happy Merci pour ce retour qui fait plaisir à lire. Effectivement, les véhicules en terrain technique sont à éviter... Wink
Pour ce qui est du Doc, il est vraiment impératif qu'il puisse faire son job de manière optimale au sein du groupe de combat. Il faudra que son emploi fasse partie intégrante du programme de drill des teams participant aux OP !
Revenir en haut Aller en bas
http://rprc.forumactif.us
Dynamite
RPRC Advisor
RPRC Advisor
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mer 26 Mai - 20:38

Je te dis pas l'effort surhumain pour se replonger dans le truc un mois après l'op...drunken
Je trouve que le Doc a vraiment un rôle délicat à jouer et à intégrer au sein d'une unité. On a plus l'habitude des Médic en airsoft, ce qui est vraiment pas pareil... va falloir que les joueurs se familiarisent avec ce nouveau personnage.
Une bien belle expérience en tout cas! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
oDn

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010
Age : 34
Localisation : Cannes, France

MessageSujet: Re: [1] Feedback général   Mer 26 Mai - 22:17

J'ai bien hâte de pouvoir "driller" un peu plus le rôle du Doc Smile

En tout cas, merci pour ce feedback flashback Dyn', ça fait toujours plaisir à lire.
J'imagine d'ailleurs l'effort que ça a dû te demander de te replonger dans DD un mois après Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1] Feedback général   

Revenir en haut Aller en bas
 
[1] Feedback général
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feedback sur circuit
» Festival Dream-US Thimory : feedback
» Comment créer mon feedback ?
» Feedback vêtement FXR Racing
» magnesie liquide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raid-Commando ::  Opérations :: Feedback
 :: Operation DROP DOWN - 25/04/2010 - Collongues
-
Sauter vers: